L’Ariège. J’en entendais parler depuis si longtemps. Durant son enfance et adolescence, mon mari y passait ses vacances. Ses souvenirs sont devenus des images d’évasion dans mon esprit avant de moi-même découvrir cette magnifique région française de mes propres yeux au printemps dernier.

Col de PailhèresUne semaine entière en Ariège pour sillonner cette perle des Pyrénées, avec comme point de chute la jolie ville d’Ax-les-Thermes. Des balades, des randonnées, des dégustations et le bonheur de se ressourcer en nature avec toutes les merveilles que celle-ci recèle. L’air frais de la montagne, les contrastes de vert des paysages, le calme absolu. Prendre son temps, choisir ses excursions selon ses envies, laisser toute la place à la contemplation : c’est ce que m’a inspiré l’Ariège.

Col du Chioula

Depuis Ax-les-Thermes, les balades à faire sont nombreuses, mais les panoramas saisissants aussi. 3 cols sont très accessibles depuis la ville, chacun ayant son charme. Au sommet des montagnes, on se sent envahi de vertiges tellement la vue est belle. Le temps s’arrête. Les préoccupations du quotidien ne compte plus. Dame nature est reine et nous rappelle à l’ordre.

Le Col de Port

Entre Massat et Tarascon-sur-Ariège, le Col de Port culmine à 1250 mètres d’altitude. Adolescent, mon mari avait eu le courage de traverser l’impressionnante et difficile route des crêtes pour redescendre à Prat Communal. Une randonnée d’au moins 5 heures. Je me suis contentée d’admirer les alentours sans m’y aventurer. Prisé par les cyclotouristes sportifs, le Col de Port est d’ailleurs parfois emprunté par le Tour de France.

Col de Port Col de Port

Le Col du Chioula

Sûrement mon préféré, le Col du Chioula culmine pour sa part à 1507 mètres d’altitude . Il faut marcher une quinzaine de minutes depuis le stationnement pour accéder à l’époustouflante vue que j’ai admirée pendant de longues minutes. Surplombant Ax-les-Thermes, on peut aussi le rejoindre à pied en quelques heures de marche depuis la ville en suivant le sentier balisé.

Col du Chioula Col du Chioula Col du ChioulaCol du Chioula Col du Chioula Col du Chioula

Le Col de Pailhères

Culminant à 2000 mètres d’altitude, le Col de Pailhères est situé sur la route départementale D25 de Mijanès à Ascou. C’est la route que nous comptions emprunter depuis Perpignan pour rejoindre Ax-les-Thermes à notre arrivée, avant d’avoir une mauvaise surprise : il était fermé en raison d’une chute de neige. Nous avons donc dû faire un détour de plusieurs heures en passant par Font-Romeu. Comme quoi il faut toujours s’informer de l’ouverture des cols au préalable. Quelques jours plus tard, une fois à Ax-les-Thermes, il était à nouveau ouvert et j’ai enfin pu découvrir son panorama. En descendant plus bas en voiture en direction de Mijanes sur la route en zigzags, on fait également de belles rencontres : de charmantes brebis en estive. On ne peut rêver de plus bucolique.

Col de Pailhères Col de Pailhères Col de Pailhères Col de Pailhères Col de Pailhères

Au sommet des montagnes comme au pied de celles-ci, le cadre est toujours magnifique en Ariège. La dominante : cette verdure si rafraichissante et ces rochers qui teintent l’horizon de leurs multiples nuances. Décidément l’Ariège n’était pas belle qu’en rêve.

Crédit photos : Une Porte Sur Deux Continents

16 Commentaires

  1. C’est vraiment beau !
    J’avais passé quelques jours de vacances chez une amie en Ariège quand j’étais au lycée et je garde de beaux souvenirs des promenades que nous avions faites…

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est si plaisant de s’y balader. Les sentiers ne manquent pas !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Un coin encore préservé avec ces magnifiques Pyrénées comme cadre. Tellement agréable.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Oui et en hiver, ça doit être superbe aussi.

  2. Je ne connais pas mais mes parents y sont déjà allés à quelques reprises et j’avoue que j’aimerais beaucoup visiter cette belle région!
    Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Elle vaut vraiment le détour.
      Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Ça fait énormément de bien. Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Merci Gaëlle ! Le cadre est tellement photogénique.

  3. J’y allais en vacances enfant, maintenant j’habite pas très loin, c’est idéal pour un week end!

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Quelle chance de pouvoir y faire des escapades régulièrement !

  4. C’est vrai qu’il y a de belles randonnées à faire. Il y a le ski aussi à Bonascre et quelques autres stations. Ça fait trop longtemps que je n’y suis plus allé. J’en garde de bons souvenirs. Merci pour ces belles photos.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      L’hiver ça doit être génial aussi en effet. J’aimerais bien redécouvrir cette région à ce moment-là de l’année un jour.