Vous les avez sûrement aperçus aux mains de Grecs flânant dans les rues de Plaka ou assis à un Kafeneion d’une île de la mer Égée. Sorte de boulier dont les perles s’égrainent pour passer le temps et se détendre, le komboloï est un objet du quotidien bien représentatif de l’art de vivre à la grecque.

À la manière des boules chinoises relaxantes, les komboloïs permettraient aussi de calmer l’esprit en les faisant tourner sur ses doigts dans un sens puis dans l’autre. En Grèce, impossible de les rater ! Les jeunes et moins jeunes, essentiellement des hommes, les manient en toutes sortes d’occasions d’un geste machinal, qu’ils soient de la ville ou de la campagne.

Même si cela est moins courant, les femmes aussi se prêtent au jeu, comme Mélina Mercouri qui en avait toujours un à la main, particulièrement lors de son exil durant la dictature des colonels où la sensation des petites boules sous ses doigts était pour elle une manière de s’unir à son pays.

J’en possède moi-même quelques-uns que j’utilise surtout comme décoration, mais j’aime bien également de temps en temps les égrainer en ramenant les perles au creux de ma paume. Ce simple geste me détend et m’aide même à me concentrer. Pas étonnant qu’on appelle en anglais le komboloï « worry beads ». Un remède antistress et souci !

Crédits photos: Le Panier Grec

 

35 Commentaires

  1. J’avais eu l’occasion d’en voir en Grèce mais je n’avais pas eu connaissance de leur pouvoir anti-stress, je ne voyais que le côté esthétique. Meri pour l’info 🙂 Bises

  2. Je ne savais pas que c’était grec.
    Pour ma part c’est tout à fait le genre de truc anti-stress… qui me stress encore plus! 🙂

  3. Je me souviens très bien de ces chapelets , je regrette de ne pas en avoir ramené … Ceci dit, un voyage en Grèce s’impose dans la prochaine année avec ma fille qui va l’étudier à l’école et qui est très demandeuse !

  4. Je ne connaissais pas du tout, merci pour cette petite note de culture et ces belles photos

  5. J’aurais pu penser qu’il s’agissait d’un rosaire mais non tu nous expliques bien qu’il s’agit d’un anti-stress! Je pense que les bouddhistes ont une espèce de bracelet qui ressemble beaucoup à ce que tu nous montres là.
    Merci de nous faire découvrir!
    Bisous.

  6. Qu’est-ce que j’ai pu m’amuser avec ! J’en avais un argenté. Si je le retrouve je poste la photo ! Un bon souvenir que tu m’a rappelé. A bientôt

  7. J’ai passé deux semaines en Crète l’année dernière. Je me suis assise sur un banc et j’ai discuté en anglais avec un grec assis à côté. Il m’a expliqué une façon de s’en servir en le faisant passer rapidement entre le pouce et l’index, il m’a donné le deuxième qu’il avait sur lui et depuis je l’utilise tous les jours 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est une belle histoire et cet homme t’a fait un très beau cadeau ! Une fois qu’on s’y met, ça devient vite une habitude. Merci Léa et à bientôt 🙂

  8. fred james

    Un lien vers une boutique en ligne serait le bienvenu !!!

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Bonjour Fred,
      Je m’aperçois en fait que la boutique « Le Panier Grec » d’où j’avais tiré les photos, ne semble plus exister.
      Aller voir peut-être du côté de la boutique Melpas qui en propose un choix.