Fairmont Château Laurier d'Ottawa

Peu d’hôtels épousent une ville avec autant d’élégance. Peu aussi font partie intégrante de son paysage, à tel point qu’ils sont une attraction en soi. À Ottawa, un établissement historique est non seulement emblématique dans le décor de la capitale, il est aussi l’un des monuments les plus importants du Canada depuis 1912. Le Fairmont Château Laurier d’Ottawa possède cette grandeur distinctive qui en fait un hôtel luxueux unique en son genre. Retour sur mon séjour dans ce lieu mythique.

♦ Un bâtiment iconique dans le paysage ottavien ♦

Quiconque a déjà foulé le sol de la capitale canadienne n’a pas pu rater ce bâtiment iconique qui trône aux côtés des édifices du Parlement dans le centre-ville. Évoquant un château français, son monument en pierre calcaire avec des tourelles attire instantanément le regard. Avec son style qui fusionne l’architecture de la Renaissance française à celle néo-gothique du Parlement, le Château Laurier a cette majestuosité qui lui colle à la peau.

L’histoire derrière sa création est tout aussi fascinante. Au début du siècle dernier, un Américain du nom de Charles Melville Hays avait un rêve. Ce visionnaire, directeur général du Grand Trunk Pacific Railways of Canada, souhaitait étendre le réseau de sa compagnie vers la côte ouest en construisant des stations ferroviaires le long du trajet, mais aussi des hôtels de luxe qui leur seraient adjacents. Malheureusement, Hays ne vivra pas assez longtemps pour voir son rêve se réaliser, périssant à bord du Titanic quelques jours seulement avant l’ouverture de l’hôtel, prévue le 26 avril 1912. Des meubles censés orner la salle à manger de l’hôtel sombrèrent également lors du naufrage du célèbre paquebot.

Du coup, l’ouverture fut reportée pour le 1er juin 1912 ; le septième Premier ministre du Canada, Sir Wilfrid Laurier, venu l’inaugurer devant des centaines de personnes. Il aura fallu injecter deux millions de dollars pour le construire. Depuis, cet impressionnant hôtel est pratiquement devenu la « troisième chambre du Parlement », tel qu’on le surnomme, car des politiciens y élisent domicile régulièrement, le temps de voir à leurs obligations. De Nelson Mandela à Charles de Gaulle, on ne compte plus le nombre de personnages illustres figurant au registre de l’hôtel. Des rois et des reines y séjournèrent également au fil des années, comme le roi George VI, la reine Elizabeth et son époux le prince Philip.

Pendant 18 ans, le renommé photographe Yousuf Karsh y habita même, travaillant depuis son studio situé au sixième étage. Quelques-uns de ses portraits les plus célèbres sont d’ailleurs exposés dans le salon de lecture de l’établissement et dans la suite Karsh.

Si le Château Laurier semble tout droit sorti d’un conte de fées quand on l’admire de l’extérieur, il est tout autant splendide à l’intérieur. Vases de Sèves, cristal de Tchécoslovaquie, escalier en marbre travertin orné d’une rampe en laiton, meubles antiques… Du hall d’entrée, aux nombreuses salles de réunion, le Château Laurier est un monumental musée où sont organisés bons nombre d’événements.

On peut aisément y passer plusieurs heures à simplement arpenter ses longs couloirs et magnifiques salles, découvrant toujours un détail particulier qui s’ajoute au charme de l’édifice, comme ce pied de lampe constitué de livres en trompe-l’œil. À ne pas rater : la splendide horloge qui trône à la réception. Elle aurait, parait-il, évité de justesse le sort réservé aux autres meubles destinés à l’hôtel qui sombrèrent dans le Titanic, sa livraison ayant été reportée. Autre témoin d’une époque révolue, les tubes pneumatiques pour acheminer le courrier que l’on aperçoit encore sur les murs et qui nous remémorent le passé de l’établissement.

♦ Fairmont Or, un hôtel dans un hôtel ♦

Dans un hôtel aussi splendide, on peut s’attendre à vivre une expérience à part. Le Château Laurier en réserve une à chacun de ses hôtes qu’occupent les quelque 426 chambres de l’établissement, dont 33 suites luxueuses. Mais ce n’est pas tout. Imaginez un étage privé, le Fairmont Or (Fairmont Gold), véritable hôtel dans un hôtel offrant 69 chambres récemment rénovées avec des services exclusifs. C’est précisément dans l’une de ces chambres que j’ai eu le plaisir de séjourner, invitée à découvrir l’expérience Fairmont Or le temps d’une nuit.

Fairmont Or

♦ Ma chambre Fairmont Or ♦

C’est au 4e étage de l’hôtel que j’avais rendez-vous avec une chambre qui s’ouvrait sur la cour intérieure du bâtiment, la colline parlementaire en ligne de mire. À l’automne quand j’y étais, les couleurs chatoyantes des arbres apportaient encore plus de vie au paysage de la capitale. Une vue que j’ai pris plaisir à contempler tout au long de mon séjour.

Cette chambre spacieuse m’a comblée par l’étendue de ses prestations et sa belle alliance entre le traditionnel et le moderne. Dans cet hôtel immense, elle m’a servi de bulle pour me reposer ; un petit bout de cet établissement mythique rien qu’à moi. J’ai trouvé ses tons beiges, gris et blanc très reposant, tout en appréciant les autres touches de couleurs comme le fauteuil bleu en velours. Une belle hauteur de plafond, une literie confortable, un décor raffiné… C’est vraiment la vie de château avec un look actualisé pour correspondre aux attentes du 21e siècle.

Même impression dans la luxueuse salle de bain qui a été modernisée en ce sens, tout en préservant ses airs d’autrefois. Grande douche, produits d’accueil Rose 31 grands formats, beaux peignoirs, serviettes en quantité… Tout était à sa place avec des petits détails délicats, comme les initiales de l’hôtel incrustées sur la poignée de porte.

♦ Le salon Fairmont Or et le petit-déjeuner ♦

Séjourner dans une chambre Fairmont Or signifie avoir droit à une gamme de services additionnels comme le cirage de chaussures de nuit, le service de réveil ou celui du départ. Je n’ai en effet pas eu besoin de repasser par la réception principale pour faire mon check-out, celle de cet étage s’est chargée de tout pour moi. Plus encore, ces chambres exclusives donnent accès au salon Fairmont Or où j’ai adoré me rendre pendant mon séjour.

Fairmont Château Laurier d'Ottawa

Tout au long de la journée, des rafraichissements et autres gourmandises y sont offerts, en plus d’un service de bar d’honneur. L’après-midi, j’y ai dégusté d’excellents scones, sûrement les meilleurs que je n’ai jamais mangés, accompagnés de noix et de délicieux thés. Le groupe Fairmont propose à sa clientèle des mélanges de thés et tisanes préparés expressément pour lui. Camomille égyptienne, Earl Grey crémeux, Menthe de l’Orégon… Que d’excellentes saveurs pour les amateurs d’infusions comme moi ! Ceux qui préfèrent le café ne sont pas en reste avec l’imposante machine à laquelle on peut se servir à volonté.

Fairmont Château Laurier d'Ottawa

Autre atout de ce salon, les délicieux et raffinés hors-d’œuvre, canapés et desserts servis de 17h à 19h. Et on ne parle pas ici de simples amuse-gueules, mais d’une délicieuse sélection de petits mets qui au final constitue un véritable repas. Ce soir-là, les spécialités polonaises étaient à l’honneur avec des pierogie, mais aussi plusieurs crudités, de la charcuterie, du fromage du Québec et de l’Ontario et des petits gâteaux, le tout présenté avec soin. Un régal.

Fairmont Château Laurier d'Ottawa

Le petit-déjeuner continental, pile le matin de l’Halloween, était servi dans le même salon avec quelques décorations en prime pour souligner cette journée spéciale. Encore une fois, j’ai été épatée par le raffinement des mets proposés. Œufs brouillés, porridge, crêpes, saumon fumé, viennoiseries, muffins, smoothies… Aucune fausse note pour ce petit-déjeuner qui a terminé en beauté mon séjour au Château Laurier.

Et si tous les moments que j’ai passés dans cet hôtel mythique m’ont paru si féeriques, c’est aussi grâce à l’accueil royal qui m’a été réservé. Dès l’arrivée, le personnel m’a accueillie le sourire aux lèvres. Je me suis sentie entre de bonnes mains, du début à la fin, appréciant tout particulièrement le service attentionné réservé aux hôtes du Fairmont Or, comme durant mes allées et venues dans ce fabuleux salon où les employés font tout en œuvre pour que les clients vivent une expérience à part. Ce fut le cas pour moi. Une expérience inoubliable dans un lieu légendaire…

Fairmont Château Laurier

1 Rideau St, Ottawa

Crédit photo : Une Porte Sur Deux Continents

8 Commentaires

  1. Un établissement d’exception que j’avais aperçu lors de mon passage à Ottawa ! C’est lui qui m’avait donné envie de connaître les hôtels Fairmont et j’ai pu apprécier le Montreux Palace avec vue sur le lac ! L’hôtel de Ottawa est absolument royal ! La catégorie or est le summum du confort et du soin apporté à la clientèle 🙂 Merci de m’y avoir fait pénétrer avec de jolies photos 🙂 Bonne journée Nathalie Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      C’est un plaisir ! J’ai eu beaucoup de chance de le découvrir. Il est en effet royal ! 🙂 Bisous

  2. La chaîne Fairmont est véritablement incroyable et cet établissement ne fait pas exception. Les photos sont superbes et donnent le goût d’y aller, c’est parfaitement parfait ! Merci pour cet article 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      Merci Charlène ! 🙂 Exactement, cette chaîne regorge d’hôtels exceptionnels et celui-là est justement très spécial par son histoire, son élégance et ses liens avec la capitale.

Écrire un commentaire