L'automne à Ottawa

Chaque saison apporte un charme distinct à une ville, mais s’il y en a une que j’aime tout particulièrement, c’est bien l’automne. A Ottawa, les lieux phares s’habillent alors de tons jaunes, rouges et orangés ; transformant cette ville élégante en véritable cité magique. L’automne à Ottawa fait régner une atmosphère presque surréelle sur la capitale. Un bonheur donc pour moi de la redécouvrir à cette occasion.

J’avais 12 ans la première fois que j’ai visité Ottawa. Une sortie scolaire le temps d’une journée. Un ou deux musées, la colline parlementaire et les boutiques de souvenirs où j’ai dépensé avec mes camarades de classe mon argent de poche en babioles à l’effigie de la capitale comme ce fameux frisbee jaune que j’ai sûrement gardé par nostalgie au fond d’une boite, même s’il ne doit vraiment plus être en état d’être lancé. C’était aussi la première fois que je prenais le train. De beaux souvenirs…

Une vingtaine d’années s’est écoulée depuis ce premier voyage pendant laquelle j’ai préféré des villes plus lointaines à ma chère capitale. Seulement 200 km séparent Montréal d’Ottawa, 2 heures de train à peine pour se dépayser en Ontario dans cette ville où siège le gouvernement du pays. Bien trop d’années pour qu’enfin je lui rende à nouveau visite cet automne à la fin octobre. Mais même après tout ce temps et mes nombreuses infidélités, elle ne fut pas rancunière, m’accueillant chaleureusement pour devenir rapidement ma nouvelle ville coup de cœur.

Les bâtiments du Parlement, l’iconique Château Laurier, le célèbre Canal Rideau… Les atouts d’Ottawa se fondent au décor automnal sans effort, comme s’ils allaient de pair. L’automne épouse Ottawa avec grâce en tant de lieux qu’il fallait que je dédie un billet rien qu’à cet heureux mariage qui m’a absolument charmée.

Les tapis de feuilles mortes au sol, les arbres aux couleurs chatoyantes, les écureuils qui gambadent dans les parcs… La capitale n’a qu’à laisser agir Dame Nature pour que son paysage s’adapte à ce temps de l’année tellement propice aux rêveries.

Du Parc de la Confédération au Parc Major’s Hill, le centre d’Ottawa nous fait passer de la ville à la campagne d’un pas à l’autre. Une balade à ne pas rater ? Longer le Canal Rideau jusqu’au sentier de la rivière des Outaouais (Ottawa River Pathway) derrière le Parlement et remonter dans les hauteurs via les escaliers. Admirer la vue sur la Rivière des Outaouais, la ville de Gatineau juste en face et le Pont Alexandra qui la relie à la capitale. D’un côté le Québec, de l’autre l’Ontario…

Ottawa n’est pas la capitale du Canada pour rien. Elle possède cette élégance naturelle, ce chic qui la rend magique. Une classe toutefois sans prétention, car l’ambiance est décontractée dans cette jolie ville au cachet fou. Et à l’automne, on dirait que ses charmes sont décuplés…

Un grand merci à Tourisme Ottawa pour son soutien dans l’organisation de mon blogtrip dans la capitale canadienne.

Crédit photo : Une Porte Sur Deux Continents

22 Commentaires

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      Merci beaucoup ! 🙂 Cette saison passe beaucoup trop vite au Canada, mais je suis contente d’avoir visité Ottawa justement quand elle était à son top.

  1. Cette capitale m’avait conquise et charmée dans son manteau de verdure. Tes superbes photos me la font découvrir en automne et j’adore ! 🙂 Le petit écureuil à la cacahuète est génial ! 😀 Je me demande si la marmotte du Parlement est toujours là ? Elle doit être en train d’hiberner ! Merci pour cette jolie balade enchantée Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      Je suis très heureuse de te la faire redécouvrir en automne. Trop mimi cet écureuil en effet ! Pas du tout sauvage en plus. Pour ce qui est de la marmotte, elle doit en effet s’apprêter à hiberner si ce n’est déjà fait, car malheureusement l’hiver est déjà à nos portes ! Passe une très belle fin de journée, bisous 🙂

  2. C’est tellement beau avec toutes ces couleurs ocres et dorées! Et les petits écureuils noirs sont trop mignons (c’est la première fois que j’en vois des noirs)! 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      Ça surprend en effet ! Tous ceux que j’ai vu à Ottawa étaient noirs. On en voit rarement de cette couleur dans la région de Montréal. Trop adorables ! 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      En effet et ce même si ce n’était pas la meilleure année niveau couleurs.

  3. Comme toujours les photos sont très belles. J’adore Ottawa, c’est ma ville préférée après Québec bien sûr 🙂 Les couleurs étaient vraiment belles à Ottawa.

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      Merci beaucoup Charlène. Ça me fait plaisir de voir que toi aussi tu es tombée sous son charme.

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      Une saison trop courte, mais je suis contente d’en avoir vu d’aussi belles cette année. Bises

Écrire un commentaire