Domaine du Vieux Couvent

Séjourner aux Îles de la Madeleine est déjà une expérience en soi, mais un hôtel de Havre-aux-Maisons rend celle-ci encore plus divine. Le Domaine du Vieux Couvent, du haut de son promontoire naturel faisant face à la mer, est le type d’endroit qui nous fait voyager dans le passé tout en proposant un confort luxueux et moderne. Un établissement au cachet incroyable où j’ai eu le bonheur de dormir et qui s’est rapidement classé parmi mes plus beaux coups de cœur de ces dernières années.

Un bâtiment patrimonial

Aux Îles de la Madeleine, le décor naturel fait d’immenses plages et de falaises n’a besoin de rien d’autre pour attirer des milliers de visiteurs, année après année. Si en plus, on peut poser ses valises dans un hôtel au charme tout particulier lors de son séjour, le paradis n’est plus très loin. Et quand cet hôtel est un bâtiment patrimonial et unique en son genre aux îles, on y est carrément.

Érigé entre 1914 et 1918 à l’instigation du Père Samuel Turbide, ce joyau des îles fait de pierres grises était alors voué à la formation de jeunes institutrices par les Sœurs de la Congrégation Notre-Dame. À la fin des années 1960, la polyvalente des îles prend le relais de cet enseignement et le Vieux Couvent devient alors une maison de retraite avant de se reconvertir en établissement hôtelier dès 1969.

Si l’Église du site est malheureusement partie en fumée en 1973, le Vieux Couvent et le Presbytère juste à côté qui comprend 6 appartements témoignent de ce passé religieux et d’une histoire commune où l’hospitalité est le fil conducteur. Et malgré les années qui ont passé, ce riche patrimoine subsiste, tout comme cette ambiance spéciale que j’ai tout de suite ressentie en pénétrant dans l’édifice.

Domaine du Vieux Couvent

Comme bien souvent, cela se vit davantage que se décrit, mais le moins qu’on puisse dire c’est que le Vieux Couvent est habité. Une douce et paisible atmosphère flotte dans l’air dès la réception où l’on découvre un décor harmonisant l’ancien et le moderne. De grandes toiles à l’effigie de sœurs ornent les murs des salles à manger, entre boiseries, briques et objets vintage comme cette jolie cloche ancienne à l’accueil.

Ma chambre : la Mère Supérieure

Déjà séduite par l’ambiance et le décor du rez-de-chaussée, je suis aussi tout de suite tombée sous le charme de ma chambre romantique et raffinée à souhait avec une superbe vue sur la mer. Récemment réaménagée comme les 10 autres chambres de l’établissement, la Mère Supérieure n’a pas que son nom de digne.

Tout le cachet de l’édifice y est à l’honneur, en toute modernité avec des prestations impeccables : literie douillette, table de travail, écran télé, mini réfrigérateur, plateau à café, réseau Wi-Fi… Les fenêtres s’ouvrent sur cette baie de plaisance hypnotisante et ses versants verdoyants tellement bucoliques.

Au fond de la pièce, la salle de bain m’a comblée pour sa magnifique douche avec jet de pluie, mais aussi ses articles de toilette de La Fille de la Mer, une savonnerie artisanale sur la Grave, dans une autre partie des îles. Savon aux algues de mer, crème hydratante miel-vanille… Des produits délicats aux odeurs enivrantes et thèmes marins bien à propos. Très belle découverte.

Le petit-déjeuner

Le lendemain matin, j’ai troqué le magnifique cadre de ma chambre pour celui de la salle du restaurant, non moins superbe avec ses grandes baies vitrées qui dévoilent la mer environnante. Nous avons opté pour les œufs Bénédicte et le pain doré ; deux très bons plats colorés et bien présentés, à déguster tout en admirant la vue et en jasant avec notre aimable serveur qui nous a donné de belles recommandations de visites.

Pour le second petit-déjeuner, comme nous devions partir très tôt pour faire la traversée de retour, on nous a préparé une attention très appréciée : un petit-déjeuner à emporter que nous avons pu savourer une fois sur le bateau. Ce geste est bien à l’image de l’accueil exceptionnel et chaleureux du Domaine du Vieux Couvent dont le personnel est dévoué et très sympathique.

Domaine du Vieux Couvent

C’est donc avec un pincement au cœur que j’ai quitté les îles, mais aussi ce magnifique hôtel où le temps semble être suspendu pour apprécier pleinement la douceur de vivre propre à l’archipel !

Un grand merci à Québec Maritime de m’avoir permis de découvrir cette belle adresse ainsi qu’à toute l’équipe du Domaine du Vieux Couvent pour son très bel accueil.

Domaine du Vieux Couvent

292, route 199, Havre aux Maisons

Îles de la Madeleine

D’autres îles de rêve

Si les Îles de la Madeleine sont une destination unique en Amérique du Nord, d’autres archipels font aussi rêver de l’autre côté de l’Atlantique, comme les fameuses îles Canaries. Plages à couper le souffle, vestiges historiques, célèbres carnavals… Elles sont très courues également pour leur météo agréable à longueur d’année. S’il fallait en choisir une seule, je serais bien tentée par la partie orientale de l’archipel en posant mes valises dans l’un des hôtels à Lanzarote qui est reconnue réserve de biosphère par l’Unesco depuis 1993. Paysages volcaniques, plages paradisiaques, richesses naturelles… Une vie là aussi douce et légère comme on l’imagine sur une île.

Crédit photo : Une Porte Sur Deux Continents

16 Commentaires

  1. Un magnifique hôtel où le maître mot semble être : sérénité ! La chambre a su optimisé le poindre espace pour le confort de l’occupant et le restaurant comble les attentes. Goûter à tout cela dans un si beau cadre ne peut que donner envie d’y revenir ! J’ai aussi la passion des îles et aux Canaries c’est le côté sauvage de Fuerteventura qui m’avait séduite 🙂 Belle semaine Nathalie Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      J’ai eu du beau temps pendant tout mon séjour aux Îles et cet endroit m’a laissé un merveilleux souvenir donc c’est vraiment un plaisir de vous en parler. Très belle semaine à toi aussi, bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      Ce sont des iles formidables. Elles se méritent, mais valent vraiment le détour.

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      Exactement. Un bel exemple de tradition et modernité qui font bon ménage.

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      Oui, poussé et réinventé pour un très chouette résultat. Gros bisous

  2. Les couvents et les monastères sont souvent situés dans des endroits magnifiques, où la contemplation prend tout son sens… Les portraits des nonnes me semblent un peu… oppressants mais ils rendent hommage aux anciennes locataires ! 😉 Bisous !

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      C’est vrai que leurs emplacements sont généralement superbes. Tres propice à la contemplation, tu as raison ! Bisous

Écrire un commentaire