Elle fait partie du circuit typique des touristes visitant la vieille capitale. Après s’être bien baladés dans les charmantes ruelles de Québec et avoir fait un saut à l’impressionnante chute Montmorency, ils s’aventurent bien souvent sur cette île bucolique en bordure du fleuve Saint-Laurent qui fait partie de mes lieux préférés de la province.

L’Île d’Orléans à vélo

Elle est tout aussi magnifique en hiver, mais c’est lorsqu’il fait plus chaud que je la préfère. C’est un lieu un peu hors du temps où la campagne québécoise se révèle à son meilleur entre les vieilles demeures du dix-neuvième siècle et les grands champs de fraises et autres petits fruits. Félix Leclerc y a passé ses 30 dernières années et on comprend aisément son choix. Une authenticité et une douceur de vivre flottent dans l’air et chez les insulaires qui ont la chance d’avoir une vue à couper le souffle sur les environs de Québec.

L’Île d’Orléans à vélo

Je n’y suis pas retournée depuis une éternité, car c’est tout de même à 3-4 heures de route de Montréal (le Québec est immense !), mais je vous conseille de laisser l’automobile de côté si vous voulez profiter au mieux de cette île et de ses trésors.

J’avais pour ma part loué un vélo une fois sur l’île et je m’étais vraiment éclatée à la parcourir au gré de ses diverses paroisses. Avec ma vieille bicyclette et mes cheveux au vent, j’étais à fond dans une ambiance champêtre qui faisait penser aux images de calendriers léchés ou cartes postales. Si c’était à refaire, je m’assurerais par contre d’avoir un casque et du bon équipement VTT sur ce site par exemple.

L’Île d’Orléans à vélo

Je n’aime pas trop emprunter les pistes cyclables urbaines, car je trouve que les cyclistes vont beaucoup trop vite sans vraiment apprécier les sites qu’ils traversent. Mais dans un coin aussi charmant et paisible que l’Île d’Orléans, c’est le cadre parfait pour se déplacer à vélo, sans faire de vitesse, simplement pour humer l’air frais de la région et apprécier ses beaux paysages.

Ce n’est cependant pas la peine de s’harmoniser avec le décor comme je l’ai fait et il vaut mieux privilégier des accessoires adaptés ! Retrouvez à ce sujet plus d’informations en cliquant ici.

Aimez-vous faire du vélo ? Quel genre de cycliste êtes-vous ?

Crédits photos: Images libres de droits

24 Commentaires

  1. Elle me parait très sauvage cette ile ! Et me fait bien peu penser à des paysages canadiens !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est l’un des premiers endroits à avoir été colonisé au Québec et c’est vrai que certaines parties de l’île sont restées très sauvages.

  2. Tu as raison, c’est tellement mieux à vélo. On prend le temps de savourer le paysage et on s’arrête où on veut. J’avais bien aimé aussi faire le tour de l’Isle-aux-Coudres à bicyclette.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Oh oui, l’Isle-aux-Coudres est merveilleuse aussi et encore plus sauvage; un très beau souvenir également ! Dommage que ce ne soit pas la porte à côté de Montréal, sinon j’irais plus souvent.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Ce sont des photos libres de droits qui mettent bien en valeur la beauté de l’île.

  3. C’est magnifique ! Je ne fais plus de vélo après avoir failli me faire écraser par un bus il y a longtemps… Bisous !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Je te comprends, c’est pour ça que je préfère en faire en campagne et non en zone urbaine. C’est trop stressant ! Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Oui, malheureusement, les distances sont grandes entre chaque destination. Mais ça nous fait encore plus profiter quand on y arrive !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Elles sont réputées en effet et délicieuses !

  4. Quelle bonne idée, je note pour la future visite de mes parents en mai ! Surtout que je ne pensais pas que l’île d’Orléans se trouvait si près de Québec.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Oui, c’est juste à côté ! Vous aimerez beaucoup j’en suis sûre ! 🙂

  5. Oh la la, Nathalie, j’adore ce paysage de rêve! J’adore la campagne et cette île me paraît formidable pour faire du vélo!
    Je ne fais du vélo qu’en campagne. J’ai trop peur en ville!
    Tes photos sont un enchantement!
    Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Je suis contente que ça te plaise !
      Je suis comme toi, je me réserve ce plaisir seulement à la campagne.
      Bises ♥

  6. Quel bel endroit!!! Ça a l’air tellement sauvage, j’aime…

    Ça fait un bail que je n’ai plus fait de bicyclette… J’en ai une pliable que j’aime beaucoup… Je la ressortirai au printemps pour faire des ballades avec les enfants…

    A bientôt

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Bonne idée une pliable; c’est ce qu’il me faudrait ! À bientôt !

  7. Je préfère marcher! J’adorerai faire cette balade à pied 🙂
    Bises, merci pour la balade!

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Moi aussi je préfère toujours la marche, mais les distances sont grandes sur l’île d’Orléans et certains endroits sont moins accessibles à pied. Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Surtout dans des coins aussi charmants, c’est un pur plaisir ! Bisous