Brasserie Montbenon

À Lausanne, la Cathédrale, les quais fleuris, le musée olympique ou le fameux lac sont des repères dont on ne se lasse pas. Ces lieux célèbres en côtoient d’autres, beaucoup plus secrets. Entre les recoins cachés de la ville que seuls les initiés connaissent et les endroits dans le vent qui gagnent de plus en plus en popularité, le Lausanne branché et insolite est à découvrir. Deux versants urbains que j’ai eu le plaisir d’explorer lors de mon dernier passage dans la capitale olympique.

♦ lieux confidentiels et enseignes originales ♦

La vieille ville de Lausanne recèle bien des surprises, mais sans connaitre leur emplacement exact, c’est facile de passer à côté. Je pense par exemple à la plus vieille maison en bois de la ville qui a survécu à l’épreuve du temps. Il s’agit d’une ancienne pharmacie dans le passage Saint-François sous la place du même nom. Peu de touristes connaissent son existence ; l’étroite ruelle reliant l’animée rue Saint-François à cette place étant elle-même difficilement repérable quand on ne connait pas Lausanne comme le fond de sa poche.

Sur la colline de la Cité, au fil des pittoresques rues pavées de ce secteur de la vieille ville, il suffit de lever la tête pour apercevoir d’autres curiosités : des enseignes forgées à l’ancienne. Vestiges d’une autre époque, elles n’ont parfois rien à voir avec le commerce actuel devant lequel elles sont accrochées.

D’autres fois oui, comme l’enseigne verte du restaurant La Pomme de Pin qui s’intègre parfaitement aux murs de pierre de cette partie historique de Lausanne. En les suivant ainsi du regard, on visite la ville vaudoise d’une autre manière ; ces panneaux imagés nous indiquant la présence de boutiques, cafés ou restaurants.

♦ les bonnes adresses ♦

Une ville n’est jamais figée dans le temps. Elle bouge, se transforme et se réinvente sans cesse. Des boutiques s’ouvrent, d’autres ferment. Des quartiers se métamorphosent, de nouveaux bâtiments voient le jour alors que d’anciens sont restaurés. Depuis quelques années, Lausanne est le témoin et l’acteur de cette mutation qui change son paysage. Pour le touriste qui s’y arrête, la ville se redécouvre chaque fois comme une nouvelle. Trois ans plus tard pour ma part et un carnet d’adresses encore plus fourni que je vous ouvre ici:

Aegon + Aegon
La boutique tendance

Un éveil de tous les sens, des objets inusités pour toutes les pièces : Ægon+Ægon mêle sons, senteurs et visuels dans un univers poétique, élégant et sophistiqué qui renouvelle totalement l’expérience shopping habituelle. Mode, design, art, parfum… Tout y passe dans ce cabinet de curiosités contemporain à l’atmosphère feutrée. Dès que j’y ai mis les pieds, j’ai compris l’engouement pour cette nouvelle adresse lausannoise un brin mystique. Les raretés chinées et trouvailles exclusives jouissent d’une mise en scène captivante. La signature olfactive de la boutique, L’eau Sainte, nous connecte avec les lieux alors que de douces mélodies chatouillent nos oreilles. L’expérience sensorielle est totale. Les objets sont plus que des objets.

Aegon + Aegon
8 Place du Tunnel

Gastéréa
LA librairie gourmande

Dans la vieille ville, près de la Cathédrale, une autre adresse atypique a retenu toute mon attention. Imaginez une librairie dédiée à la gastronomie, l’œnologie et la littérature gourmande. Pas seulement des ouvrages modernes que l’on peut trouver n’importe où, mais des livres rares et recherchés qui ne datent pas d’hier. Des gravures, affiches publicitaires et de cinéma liées à la nourriture et au vin enrichissent également l’impressionnante collection de cette librairie présente d’ailleurs sur le web.

Certaines perles rares emplissent les nombreuses étagères de cette librairie insolite, dont même un exemplaire unique dans le monde : Le Confiturier François datant d’environ 1740. Sa particularité ? L’auteur, un confiseur-cirier, a pris le soin de calligraphier son manuscrit en imitant les caractères d’imprimerie. Son travail est à s’y méprendre !

Librairie Gastéréa
Rue Cité-Derrière 3

La Ferme Vaudoise
Le terroir indémodable

Si cela n’avait pas été de ma gentille guide, j’aurais passé devant ce magasin en pensant que c’est un attrape-touristes. Dans tant de villes, des commerces prétendent vendre des produits du terroir quand ce n’est pas le cas et c’est donc très difficile de séparer le bon grain de l’ivraie. Mais à La Ferme Vaudoise, ce sont bien les trésors de la Région du Léman qui sont à l’honneur ! Vins, fromages, charcuteries, confitures, huiles… Toutes les richesses du canton s’y retrouvent sous un même toit. De quoi faire le plein pour se ramener un peu de Lausanne et de sa région chez soi !

La Ferme Vaudoise
Place de la Palud 5

LA brasserie de montbenon
♦ LE resto dans le vent 

Ouverte depuis seulement 2014, la Brasserie de Montbenon est rapidement devenue un lieu de rendez-vous incontournable à Lausanne. Déjà le cadre rétro est ravissant dans le bâtiment historique de l’ancien Grand Café du Casino. Les larges baies vitrées s’ouvrent sur une vue enchanteresse, l’ambiance est animée et le ton convivial. Au menu, des classiques de brasserie et des spécialités du coin comme le cordon bleu de poulet fermier, jambon de campagne et fromage d’alpage de L’Etivaz dont je me suis délectée. C’est l’adresse préférée de bon nombre de Lausannois et on comprend pourquoi !

Brasserie de Montbenon 
Allée Ernest Ansermet 3

Lucien Moutarlier

Lucien Moutarlier Lausanne

Un salon de thé à la façade élégante en fonte de style 1900 et à l’intérieur moderne où l’on peut déguster entre autres d’exquises pâtisseries.

Lucien Moutarlier
Place de la Palud 7

 

Aux Spécialités de la Palud

Aux Spécialités de la Palud

Une épicerie fine sur la place éponyme, pionnière en la matière dans la région, qui importe des produits du monde entier depuis 1932.

Aux Spécialités de la Palud
Place de la Palud 9

Le XIIIème siècle

Le XIIIème siècle Lausanne

Une discothèque à l’atmosphère chaleureuse nichée dans d’authentiques caves datant du XIIIème siècle au cœur de la cité.

Le XIIIème Siècle
Rue Cité-Devant 10

Le Lapin Vert

Théâtre du Lapin Vert Lausanne

Un bar musical légendaire ouvert en 1983 à l’ambiance sympathique situé sur une ruelle du même nom tout aussi mythique.

Le Lapin Vert
Rlle du Lapin-Vert 2

et encore :

Café du Grütli, Rue Mercerie 4

Le Nomade, Place de l’Europe 9

Où domir ?

En plein cœur du centre-ville pour profiter de toutes ces attractions à pied tout en étant à quelques mètres des transports publics à l’Hôtel des Voyageurs, Rue Grand-Saint-Jean 19

Merci à l’Office du Tourisme de la Région du LémanLausanne Tourisme ainsi qu’à ma charmante guide Christine Seuret de m’avoir permis de découvrir ces autres aspects de la ville.

À noter que la ville de Lausanne organise plusieurs circuits thématiques, dont des balades insolites de Sauvabelin à la Cité, du centre-ville et du quartier sous-gare.

Crédit photo : Une Porte Sur Deux Continents

18 Commentaires

  1. Merci pour toutes ces belles adresses !
    Il y a longtemps que nous ne sommes pas passés par Lausanne. Nous aimons bien les villes au bord d’un lac, c’est une toute autre ambiance que celle d’ici chez nous, bien plus calme et paisible.
    Bonne journée

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      Ce serait l’occasion de la redécouvrir. En seulement 3 ans, j’ai pu voir qu’elle avait bien bougé. Belle journée à vous aussi 🙂

  2. J’ai souvent marché dans les rues de Lausanne même si je préfère le bord du lac 🙂 Je connais bien la ferme vaudoise ! Mais j’avoue ne jamais m’aventurer dans les petites ruelles ! J’ai noté et ferai attention lors d’une prochaine visite ! Belle semaine Nathalie bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      Oui, ça vaut la peine de les arpenter même si elles se mérites ; Lausanne étant une ville très pentue ! Bisous et très belle semaine à toi aussi 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      C’est un début, il y encore beaucoup plus à voir à Lausanne ! 🙂
      Bisous

  3. C’est beau et tellement bien illustré. Tout à l’air parfait … ça me fait toujours cet effet avec les villages suisses. Il faudra quand même qu’un jour je me décide à passer la frontière (enfin, il faut d’abord que je traverse la France !!!).

    • Une Porte Sur Deux Continents Répondre

      Merci Laurence ! C’est si facile d’y accéder depuis la France, tu ne seras pas déçue !

  4. Merci de ces bonnes adresses que je m’empresse à rajouter à celles que j’ai déjà notées… Je retourne à Lausanne fin août et mettrai à profit les tiennes très certainement. Bises, Nathalie 😉

Écrire un commentaire