Comment voyager léger

C’est la grande question de tous les voyageurs : comment voyager léger ? À moins de séjourner dans un seul lieu et n’avoir aucune restriction de bagages (chose rare !), on ne peut tout amener quand on part en voyage, surtout pour plusieurs semaines et quand on se déplace beaucoup. Chaque voyage est l’occasion pour moi de m’améliorer, comme avec ces quelques astuces que j’ai regroupées ici.

Vêtements

-Apporter des tenues versatiles d’uniquement deux ou trois couleurs pour pouvoir les combiner facilement

-Limiter les vêtements en jouant avec quelques accessoires afin d’avoir l’impression de changer (par exemple, un pashmina, un chèche, un paréo, un sarong ou un grand foulard léger qui peuvent aussi servir de chapeau, de sac ou même de serviette de plage)

-Privilégier des pièces très peu froissables que l’on peut laver à la main

-Choisir des vêtements légers qui ne prennent pas de place comme des cachemires et des hauts en polyester

Chaussures

-Se limiter à 2 paires de chaussures : une paire confortable, mais passe-partout (type ballerines) + une paire sportive pour les balades et randonnées

-Porter les chaussures les plus lourdes sur soi pour le voyage afin de ne pas alourdir ses bagages

Accessoires

-Utiliser des sacs transparents hermétiques de type Ziploc pour ranger les petits objets que l’on peut ensuite glisser dans les pochettes de ses valises

-Troquer ses livres pour une liseuse qui peut en contenir des dizaines

-Apporter un minimum de bijoux en privilégiant un seul ensemble (boucles d’oreilles, collier et bracelet) polyvalent

Trousse de toilette

-Réduire au maximum sa trousse de toilette en apportant uniquement des échantillons et petits formats

-Transvaser au besoin les gros pots de crèmes dans des plus petits pour l’utilisation du voyage

-N’apporter que l’essentiel de maquillage (rouge à lèvres, fond de teint, poudre, etc.)

-Privilégier un savon multiusage

-Acheter sur place ce qui nous manque

Un produit qui fait toute la différence : le déodorant universel de DRUIDE, dont je vous ai déjà parlé ici. Composé d’ingrédients naturels 100% certifiés par Écocert, il neutralise immédiatement les odeurs (corps ou objets). Très utile pour rafraichir un vêtement en voyage !

En somme, se souvenir que l’adage « Less is more » fonctionne aussi en voyage et faire ses bagages en fonction de ce qu’on aura vraiment besoin en laissant de côté le superflu.

Ce billet fait écho à un autre de 2014 (Dans ma valise) où j’abordais déjà cette question. Vos commentaires m’ont d’ailleurs aidée à regrouper ces quelques astuces. En avez-vous d’autres à partager pour voyager léger ?

Crédit photo : Image libre de droits (Unsplash)

22 Commentaires

  1. Un post qui nous intéresse particulièrement ! Nous avons un grand voyage en vue au début de l’été (les matchingpoints font un voyage ensemble, c’est rare…) et il va falloir réduire au maximum. On nous demande même des bagages souples parce que nous prenons un petit avion sur place. Avez-vous une idée pour cela ?
    Un bon weekend

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Un super projet de voyage ! J’ai hâte d’en savoir plus 😉 Pour les bagages souples, j’ai plutôt l’habitude de voyager avec des bagages rigides, mais j’imagine qu’on vous les recommande parce qu’ils sont plus légers. En version spinner (4 roues), ça doit être génial.
      Bon week-end à vous aussi 🙂

    • Vraiment hâte aussi de savoir où vous allez ! Je vous recommande les valises souples Eastpack ou les Lipault, ultralégères, ultra pratiques, et solides ! Je ne voyage plus qu’avec elles.

  2. Un billet essentiel . Je n’ai pas toujours su me plier aux exigences , c’est l’usage qui m’a fait réfléchir et alléger les bagages. Je retrouve dans ta liste tout ce que je privilégie 🙂 Bon vendredi Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Avec le temps, on s’améliore même si ce n’est jamais parfait. 😉
      Bisous

  3. Pour voyager léger, tout dépend de la destination : si c’est un pays ou la température est constante cela est plus simple pour prendre un minimum de change. Au Brésil, je suis partie avec juste une valise cabine pour 10 jours.
    Sinon je prends des lingettes rafraichissante de la marque Welleda : c’est pratique pour les longs voyage avec des transferts.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Oui, le plus dur c’est quand on est à cheval dans une saison. Du coup, il faut prévoir un peu de tout. Bonne idée les lingettes rafraîchissantes !

  4. Définir la taille de sa valise et faire en sorte que tout y entre 🙂
    Sérieusement, j’ai une seule valise, format cabine quelles que soient la durée et la saison de mon voyage… Après, je me débrouille, et avec l’expérience, j’y arrive de mieux en mieux…

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Et on peut toujours laver sur place…

  5. Mes valises sont tjs minimalistes, et j’essaie encore de réduire à chaque fois.
    De bonnes astuces dans ce post !
    Nous allons préparer un voyage de 6 mois, et ça sera d’autant plus important.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Oui, pour 6 mois, c’est encore plus un défi !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est bon de ne pas se sentir trop encombré.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Ça me fait plaisir ma chère Sylvie 🙂
      Bisous

  6. Un sujet très utile ! Je n’emporte que le minimum mais je prends généralement un sac vide léger en plus dans les bagages, en prévision des petits souvenirs que je ne manque jamais de rapporter…Bisous !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Moi aussi ! Ce serait trop dommage de ne pas pouvoir le faire par manque de place.
      Bisous

  7. J’ai appris avec le temps à diminuer la taille de mes bagages ! Moi qui suis une shoes addict, c’était une torture de ne partir qu’avec 2 paires de chaussures ! Mais on y arrive, et comme ma fille fait la même pointure que moi, cela fait 4 paires de chaussures possibles ! J’ai toujours en plus une petite trousse de pharmacie avec les indispensables, histoire de ne pas être prise au dépourvu. Et bien sûr un sac léger et vide pour les souvenirs comme mentionné plus haut.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Le plus dur c’est de comprendre qu’on ne peut pas faire comme à la maison. Sinon, on aurait une bonne dizaine de valises à traîner avec soi. En même temps, cela nous recentre sur l’essentiel et nous fait comprendre que l’on n’a pas besoin de tant de choses finalement.

  8. Rien de tel que de voyager léger
    Surtout que voyager peut être très stressant ET fatiguant
    Alors se péter le dos avec des bagages trop lourds c’est plus pour moi !!!

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Ce n’est pas très amusant en effet !