Croisière aux baleines

Ils viennent du monde entier pour les observer. Qu’ils choisissent le zodiac ou les grands navires, ils ont tous la même obsession : les voir de près dans leur milieu naturel. Avec l’été indien, elles sont l’une des attractions touristiques les plus prisées au Québec. Pas étonnant, leur vue procure des frissons à coup sûr. Les baleines de l’estuaire du Saint-Laurent sont de véritables vedettes dont on guette le moindre mouvement. Et s’il y a un endroit pour les admirer, c’est bien la Côte-Nord.

Croisière aux baleinesCroisière aux baleines

Croisière aux baleines Croisière aux baleines

Tadoussac, rien que le nom rime avec baleine. C’est que depuis une trentaine d’années, la plupart des excursions qui vont à la rencontre de ces géants des mers partent de ce joli village, le plus ancien d’Amérique du Nord. Les plus aventureux optent pour le zodiac, mais c’est pour ma part à bord d’un bateau de croisière AML que je suis partie à leur rencontre par une magnifique journée ensoleillée de septembre.

Croisière aux baleines Croisière aux baleines

Croisière aux baleinesCroisière aux baleines

Peu importe la température sur terre, c’est celle sur le fleuve dont il faut tenir compte. Sachant qu’à l’année longue, l’eau est à environ 4 degrés Celsius sur le Saint-Laurent, une tenue adéquate est requise pour bien profiter des 3 heures de navigation. Doudoune, foulard, gants et tuque ne sont pas de trop, même si dès le retour sur la terre ferme, on revient vite au t-shirt.

Croisière aux baleines Croisière aux baleinesCroisière aux baleines

Croisière aux baleines

Bien emmitouflée et lunettes de soleil sur le nez, c’est émerveillée comme une enfant que j’ai passé ce temps en mer à observer ces impressionnants mammifères marins. Ce n’était pas une première pour moi. En 1999, l’envie de les voir en vrai m’avait déjà menée à Tadoussac. Sur une plus petite embarcation, j’étais partie un peu insouciante. Peu vêtue, j’avais en plus eu la nausée pendant toute la croisière. Mais pas question de rater cette nouvelle chance de les voir. Un cachet contre le mal de mer avalé et j’étais fin prête à les observer !

Croisière aux baleinesCroisière aux baleines

Le bateau rempli, on quitte doucement le quai de Tadoussac. Déjà, le changement de température se fait sentir. Les passagers prennent place à l’intérieur où se trouvent un bistro et une boutique de souvenirs, mais surtout sur la plateforme d’observation, jumelles et appareils photos à la main.

Croisière aux baleines

Il ne faudra que quelques minutes pour apercevoir une première baleine : le fameux béluga. C’est le seul à habiter à l’année longue dans l’estuaire du Saint-Laurent. Les 12 autres espèces n’y viennent que pour s’alimenter. Pourquoi en trouve-t-on autant ? Justement parce qu’il s’agit de l’un des endroits au monde les plus riches en krill, de minuscules crustacés dont raffolent les baleines. Mais ce charmant béluga est trop rapide et trop loin pour être pris en photo. Les bateaux ne peuvent de toutes façons s’en approcher à moins de 400 mètres puisqu’il est malheureusement en voie d’extinction.

Croisière aux baleines

Faire une croisière aux baleines, c’est d’ailleurs accepter de vivre le moment présent. Guetter ces magnifiques mammifères marins, oui, mais ne pas chercher absolument à les immortaliser, sans quoi on ne les voit pas du tout. Non seulement leur comportement est imprévisible, leurs apparitions sont aussi furtives puisqu’ils ne sont pas là pour s’exhiber, mais plutôt s’alimenter.

Croisière aux baleines

Croisière aux baleines

Croisière aux baleinesCroisière aux baleines

Croisière aux baleines

Croisière aux baleines Croisière aux baleines

Observer les baleines dans ce contexte, c’est aussi être conscient que l’on pénètre dans leur environnement. Au large de Tadoussac, elles nagent dans un parc de conservation et les bateaux de croisières qui s’y aventurent tentent de le faire dans le plus grand respect en suivant la réglementation en vigueur. Un périmètre est par exemple délimité afin de ne pas empiéter sur l’espace de ces merveilleux mammifères.

Croisière aux baleines Croisière aux baleines Croisière aux baleines Croisière aux baleines

Durant cette croisière, je n’ai pas eu la chance d’apercevoir un rorqual bleu ni un rorqual commun, mais par contre plusieurs petits rorquals qui n’ont de petit que le nom puisqu’ils ont une longueur moyenne de 6 à 9 mètres et pèsent jusqu’à 10 tonnes ! Ils montrent rarement leurs queues, mais j’ai bien vu leurs ailerons, leurs évents et même leurs têtes pointues et aplaties. Ils nageaient au milieu de troupeaux de phoques et d’oiseaux marins, eux aussi attirés par l’abondance de nourriture à certains endroits. Un spectacle à couper le souffle !

Croisière aux baleines

Croisière aux baleines Croisière aux baleines

Puis, au bout de 3 heures à les admirer, ce fut le temps de revenir à Tadoussac par un superbe circuit dans le Fjord du Saguenay où les côtes prennent des formes inattendues, comme cet énorme éléphant qui semble plonger sa trompe dans l’eau. Les passagers avaient tous le sourire aux lèvres et les yeux ébahis, moi la première.

Croisière aux baleines Croisière aux baleines Croisière aux baleines Croisière aux baleines Croisière aux baleines Croisière aux baleines Croisière aux baleines

J’ai adoré chaque minute de cette croisière, mais ce n’est pas la seule façon d’observer les baleines. À la Côte-Nord, elles peuvent également être admirées depuis les rivages. Je vous en parle d’ailleurs très bientôt dans la deuxième partie de ce reportage…

Pour plus d’informations sur ce type de croisières : Croisières AML

Merci à Québec Maritime d’avoir prévu cette belle excursion dans le cadre de mon road trip à la Côte-Nord.

Crédit photos : Une Porte Sur Deux Continents

20 Commentaires

  1. J’avais fait fait la croisière dans l’estuaire du St Laurent à bord d’un bateau plus important qu’un zodiac mais moins gros que ton bateau ! Les trois heures de navigation étaient restées infructueuses et nous faisions demi-tour lorsqu’une baleine est venus passer sous notre bateau, ressortir de l’autre côté et se coller contre les hublots. Pas un souffle à bord , tous étaient muets , ce n’est que lorsqu’elle s’est éloignée que le brouhaha s’est fait entendre ! Quelle expérience 🙂 Merci pour ces belles photos 🙂 Bonne journée Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Incroyable en effet ! Des expériences qui marquent à coup sûr ! 🙂 Bises et très belle journée à toi aussi ♥

  2. Je suis allée au près des baleines avec un zodiac et une biologiste : c’était super intéressant. Les baleines viennent à Tadoussac pour grossir. la biologiste nous disait que lorsqu’elle repartaient, elles faisaient le double de leur poids. Tadoussac est en quelque sorte leur frigo.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est très impressionnant en effet ! Le zodiac doit aussi très génial !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Merci beaucoup Louise ! Heureuse que ça te plaise 🙂

  3. Quel spectacle extraordinaire. Tadoussac, rien que le nom vous emmène loin, vous fait partir à l’aventure !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Exactement ! Un endroit vraiment merveilleux.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est une aventure incroyable à vivre.
      Bisous

  4. Quel beau spectacle et merci pour ce partage parce que nous ne sommes pas certaines de voir ces baleines un jour !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Il suffit de prendre l’avion pour le Québec. C’est si facile quand on y pense… 😉

  5. Quel spectacle extraordinaire, merci d’avoir partagé ces moments avec nous ! Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Tout le plaisir est pour moi !
      Bisous

  6. C’est génial ! quelle chance tu as !! et bravo (encore) pour ces photos qui font rêver <3

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Merci Gaëlle ! De merveilleux moments…

  7. Entre les lieux sublimes et cette belle rencontre, quel moment exceptionnel!
    Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Oui, il n’y a pas que les baleines qui sont à voir durant cette croisière merveilleuse. Tout vaut le détour !
      Bises

  8. quelles jolies rencontres! Je vais probablement y aller au printemps, j’espère avoir autant de chance 😀

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Je te le souhaite ! Une expérience à vivre ! 🙂