On dit que chaque lieu est unique, mais en réalité combien le sont vraiment ? Combien de sites sont réellement exceptionnels et nous laissent le souffle coupé par leur beauté ? Tadoussac, porte d’entrée de la Côte-Nord, fait partie de ces endroits. Un village enchanteur, intime et vaste à la fois, première étape pour quiconque s’aventure au-delà des frontières de Charlevoix pour découvrir un autre Québec, sauvage et préservé.

Lettre d’amour à Tadoussac

C’est peut-être parce qu’il est le plus vieux village d’Amérique du Nord, que son univers marin est particulièrement riche et que sa baie fait partie des plus belles au monde. Peut-être aussi parce que son paysage varie si harmonieusement au fil des marées et des saisons, que l’eau s’engouffre avec tant de grâce dans son fjord et que les rochers de granit qui l’entourent sont si majestueux. À vrai dire, c’est sûrement tout ça à la fois, mais une chose est certaine, il arrive en tête de liste de mes lieux coups de cœur sur la planète.

Tadoussac

Il y a déjà bien longtemps, en 1999, lors de mon premier road-trip à travers le Québec, je m’étais rendue jusqu’à Tadoussac le temps de faire une croisière aux baleines. Un après-midi vite passé avant de redescendre vers Pointe-au-Pic où je logeais. 17 ans plus tard, ce n’est pas en coup de vent que j’ai voulu redécouvrir ce joli village. Heureusement, mon itinéraire sur la Côte-Nord m’y a conduite à quelques reprises et ce que j’en ai vu m’a absolument charmée.

Tadoussac

Déjà, l’arrivée à Tadoussac ne se fait pas de manière ordinaire. De Baie-Sainte-Catherine, on doit prendre un traversier pour franchir la rivière Saguenay. Une expérience en soi avec déjà la possibilité de croiser quelques baleines durant la traversée. Car Tadoussac, c’est leur contrée. Des centaines s’y retrouvent pour s’alimenter et on peut en apercevoir facilement lors d’excursions et même depuis la côte.

Tadoussac

Une fois sur la terre ferme, un bâtiment iconique tout en bois attire le regard avec son impressionnante coupole, ses jolies lucarnes et son toit écarlate : l’Hôtel Tadoussac. Peut-être le connaissez-vous déjà sans le savoir si vous avez vu le film de 1984 « Hôtel New Hampshire » tiré du livre de John Irving et mettant en vedette Jodie Foster, Rob Lowe et Natassja Kinski ? Au centre de la splendide baie de Tadoussac, il a conservé son charme d’une autre époque. Ouvert en 1865 alors que la villégiature se développe dans la région, il est indéniablement associé à l’histoire de Tadoussac marquée par le commerce des fourrures dès le dix-septième siècle.

Tadoussac

J’ai eu le plaisir de dormir dans cet hôtel légendaire au chic suranné dans une chambre avec une vue imprenable sur la magnifique baie. Je m’y suis sentie tellement en symbiose avec le village et je n’ai pas hésité à m’assoir sur l’un des transats blancs faisant face au majestueux fleuve pour m’y détendre. Un cadre si reposant à l’élégance champêtre et chaleureuse.

Tadoussac

TadoussacTadoussac

Un peu plus bas sur la propriété, une petite chapelle vaut aussi le détour. C’est la Chapelle des Indiens, érigée par les missionnaires jésuites qui souhaitaient convertir les Montagnais au christianisme. Construite en 1747, c’est la plus ancienne chapelle de bois du continent nord-américain.

Lettre d’amour à Tadoussac Lettre d’amour à Tadoussac

Puis, comme c’est agréable de se balader sur la promenade aménagée le long de la baie de Tadoussac tout en admirant le ballet des bateaux embarquant et ramenant des centaines de passagers fébriles venus rencontrer les géants des mers. Un arrêt au Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM) permet de s’initier à leur univers avant ou après une observation, car il y a tant à dire sur ces espèces fascinantes. Un autre au Poste de traite Maison Chauvin nous donne un aperçu des échanges entre Amérindiens et Européens au temps de la Nouvelle-France. La rue des Pionniers n’est ensuite pas loin pour terminer l’exploration du village, casser la croûte et se ramener un souvenir.

TadoussacLettre d’amour à TadoussacTadoussacLettre d’amour à TadoussacTadoussacTadoussacTadoussac Lettre d’amour à Tadoussac

De la Pointe Rouge à la Pointe de l’Islet, Tadoussac ne manque pas non plus de randonnées à faire pour découvrir d’autres panoramas spectaculaires. Avec un peu de chance, on peut croiser des petits rorquals, des phoques et des oiseaux marins au bout de ces sentiers. Mais même sans quitter la voiture, le Chemin du Moulin-à-Baude qui longe les dunes de sable mène lui aussi vers une vue grandiose sur le fleuve.

Lettre d’amour à Tadoussac

Bref, Tadoussac a bien des atouts. On s’y rend à la quête de cétacés, mais on y revient pour son ambiance et son cadre saisissant, vraiment unique en son genre pour le coup !

Un grand merci à Québec Maritime et à l’Alliance de l’industrie touristique du Québec de m’avoir permis de découvrir Tadoussac lors de mon road-trip à la Côte-Nord.

Crédit photos : Une Porte Sur Deux Continents

22 Commentaires

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Merci Justine ! C’est un plaisir de faire découvrir un si joli endroit.

  1. Je partage ton coup de coeur pour Tadoussac. Ce sont les baleines qui m’avaient attirée là…et ce n’ai pas là que j’en ai vues 😀 Par contre j’ai été séduite par l’atmosphère qui y règne, les maisons colorées et je me suis assise sur un banc pour longuement regarder la mer et sa faune. Passe une belle semaine Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est un village animé et paisible à la fois, idéal pour flâner et se laisser aller à la rêverie. Je suis heureuse de voir que tu as beaucoup aimé aussi. Bisous et belle semaine à toi aussi 🙂

  2. Vous nous faites rêver ! La semaine dernière nous étions avec des Canadiens qui nous ont invités chez eux, à Montreal …

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est peut-être l’occasion pour vous d’enfin découvrir le Québec ! 🙂

  3. C’est superbe ! Voilà qui nous parle d’évasion dès le début de la semaine….

    • Une Porte Sur Deux Continents

      On en a bien besoin avec les températures qui se rafraichissent avec l’arrivée de l’automne.

  4. J’avais adoré Tadoussac également, toutes ces jolies maisons colorées et la beauté des paysages, ça a un charme fou! Merci pour la balade 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Je suis contente de l’apprendre. Comment résister à ce village ? Il est vraiment agréable et coloré.

  5. Encore une belle invitation au voyage. Merci de cet intéressant partage, si bien écrit et illustré. Bises, Nathalie.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Merci Louise ! Tout le plaisir est pour moi 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est un village tellement photogénique 🙂

  6. A Tadoussac, j’y suis juste allée pour voir les baleines, c’était magique. je n’ai même pas profité du village!

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Souvent les touristes y transitent seulement pour faire leur croisière et puis repartent. Et pourtant, il y a tant d’autres choses à voir aussi.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      On comprends pourquoi il a été mis au centre d’un film. Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Ça contraste si bien ! Heureuse que tu aimes aussi ! 🙂

  7. Je ne peux que comprendre cette jolie déclaration d’amour, c’est tellement beau!
    Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Imagine en personne comme c’est merveilleux…
      Bises