La côte basque et ses belles plages sont très attrayantes, mais en quittant le littoral pour s’enfoncer dans les terres, on découvre aussi de bien jolis trésors. Au cœur du Pays Basque, un village m’a charmée plus que tout autre : Saint-Étienne-de-Baïgorry. Un endroit typique et paisible au pied des montagnes. Dans cet écrin de verdure, une maison s’harmonise on ne peut mieux avec le paysage : l’Hôtel Arcé.

Hôtel Arcé

Les lieux authentiques et préservés se font de plus en plus rares. Certains prétendre l’être à tort, mais d’autres le sont vraiment. Quelques coins uniques qui ont conservé leur âme et leur histoire pour nous la faire partager. C’est le cas de l’Hôtel Arcé tenu par Christine et Pascal Arcé où cinq générations se sont relayées depuis le dix-neuvième siècle alors que l’établissement n’était qu’un simple trinquet (salle de pelote basque).

Hôtel ArcéHôtel ArcéHôtel Arcé

Difficile de ne pas succomber au charme de cette maison familiale typiquement basque et de son cadre pittoresque. On dirait presque une carte postale tellement l’endroit est idyllique. Dressé sur le bord de la Nive des Aldudes, l’Hôtel Arcé jouit d’un environnement naturel rare. Un paysage surréel et extrêmement ressourçant au pied du col d’Ispéguy, platanes centenaires et fleurs peuplant les alentours. Pour ajouter à l’enchantement, une jolie passerelle enjambe la rivière et conduit à la piscine.

Hôtel Arcé Hôtel Arcé Hôtel Arcé

À l’intérieur, même charme qui opère avec une décoration chaleureuse et de bon goût mettant en valeur la culture basque. Des toiles représentant des scènes de la vie basque sont dispersées un peu partout dans l’hôtel, du salon de lecture aux couloirs. Les fameux moutons à tête noire y sont aussi à l’honneur avec des statues à leur effigie, notamment dans la magnifique salle du restaurant avec vue sur la Nive. En été, on mange d’ailleurs directement en terrasse.

Hôtel Arcé Hôtel ArcéHôtel ArcéHôtel Arcé Hôtel Arcé Arce53 Hôtel ArcéHôtel Arcé

Au menu, on retrouve une cuisine du marché ancrée dans cette région verdoyante. Même l’eau minérale Pineo prend sa source dans les Pyrénées du côté espagnol. Légumes rustiques, truite de Banka, fromage de brebis, piment d’Espelette… le Chef Pascal Arcé a l’art et la manière de cuisiner les produits typiques du coin dans la pure tradition culinaire basque.

Hôtel ArcéHôtel Arcé Hôtel Arcé Hôtel Arcé Hôtel Arcé Hôtel Arcé

Une cuisine avec des saveurs franches et saines, une cuisson parfaite et des ingrédients de première qualité. Des associations aussi surprenantes comme la tartelette de chocolat aromatisée au piment d’Espelette qui prouve à quel point ce condiment s’adapte autant aux plats salés que sucrés. Le tout toujours bien présenté en portions équilibrées, sans jamais d’excès de sauces non plus.

 

Entrées

Hôtel Arcé

Les Asperges Blanches des Landes

Justes tiédies, mousseline au lard poivré

 

Hôtel Arcé

L’Artichaut

Façon Barigoule, gambas poêlées, bisque de crustacés

 

Plats

Hôtel Arcé

Le quasi de veau

Poêlé, garniture forestière et ail confit

 

Hôtel Arcé

Truite de Banka

Vapeur, aromatisée aux agrumes, déclinaison de chou en trois textures

 

Fromages de la vallée

Hôtel Arcé

 

Dessert

Hôtel Arcé

Tartelette de chocolat

Piment d’Espelette, orange et gingembre

 

Pour terminer ce bon repas, rien de mieux pour moi que du thé. Au restaurant Arcé, pourquoi ne pas le prendre au coin du feu dans le salon afin de profiter de son beau cadre traditionnel ? Des bâtons basques sont posés sur la table basse en face de la cheminée et Christine a la gentillesse de nous en montrer un autre, encore plus spécial : le Makhila, une canne élégante à la fois arme redoutable.

Hôtel Arcé Hôtel Arcé Hôtel ArcéHôtel Arcé

Bien nourrie par la bonne cuisine et l’âme des lieux, pas question pour moi de tout de suite les quitter. Dormir sur place est une belle façon de goûter jusqu’au bout aux plaisirs de cet endroit spécial, surtout que le petit-déjeuner est exceptionnel. À suivre dans la seconde partie de ce reportage…

Hôtel Arcé

Route Colonel Ispéguy Baïgorry, 64430 Saint-Étienne-de-Baïgorry, France

*Menu printemps 2016

Crédit photos : Une Porte Sur Deux Continents

20 Commentaires

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Très appétissants en effet !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Exactement et j’ai été conquise par tous ces villages !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Il est très spécial !

  1. Les paysages sont vraiment très beaux, c’est un coin que je ne connais pas du tout. Surtout les plats ont l’air vraiment délicieux et ça c’est le plus important ! 😉

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’était une première pour moi et j’aimerais vraiment y retourner.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Je suis heureuse qu’elle te plaise. L’actuelle salle du restaurant occupe cet espace.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Elle est bien en accord avec la région.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Ils ajoutent beaucoup de charme et de chaleur. Bisous

  2. Mmmm, le chocolat au piment d’Espelette! J’adore ce mélange (quand il est bien dosé!)!
    Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’était une découverte pour moi et j’ai aussi adoré cette association inusitée ! Bises

  3. Je suis émerveillée ! Pourquoi n’y suis-je pas encore allée ? Maintenant je me le demande et il va falloir remédier à ça !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Mais oui, n’hésite pas si tu en as l’occasion !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est vrai que ce n’est pas loin de Bordeaux !
      Bisous