Au cœur du quartier Louise de Bruxelles, un hôtel sait combler les attentes des touristes comme des voyageurs d’affaires. Les musées d’art sont à un saut de puce, les bistrots typiques, les enseignes de luxe et les chocolatiers aussi. C’est le Sofitel Brussels Le Louise, anciennement connu sous le nom du Toison d’or, comme l’avenue sur laquelle il est situé. Une adresse moderne et design où j’ai eu le plaisir d’être accueillie le temps d’une nuit pour les besoins de ce reportage.

Sofitel Brussels Le Louise

Rejoindre Bruxelles depuis Malines en train, quelques minutes de métro et puis voilà, déjà en centre-ville, arrivée devant la façade attractive du Sofitel Brussels Le Louise. En y pénétrant, le décor impressionne tout de suite avec le majestueux lustre en cristal de plus de trois mètres sur deux qui semble tomber du ciel. Rien qu’à se laisser porter par l’escalator tout en admirant cette ravissante pièce éclairant un mur en dentelle ; belle référence aux fameuses dentelles médiévales bruxelloises.

Sofitel Brussels Le LouiseSofitel Brussels Le Louise

C’est encore le matin et je m’attends seulement à me délester de mes bagages avant de poursuivre mes balades urbaines. Chaleureusement accueillie à la réception par un personnel amical et très professionnel, j’ai cependant l’heureuse surprise de pouvoir déjà disposer de ma chambre. Avant de m’y rendre, petit tour dans le lobby au design épuré. L’hôtel a été entièrement rénové en 2008 par Antoine Pinto (espaces publics) et Étienne Bouten (chambres). Fauteuils argentés, divans mauves et noirs, jeux de lumière… un look contemporain et stylisé prime dans une ambiance feutrée.

Sofitel Brussels Le LouiseSofitel Brussels Le Louise

La chambre que j’étais invitée à découvrir s’inscrivait elle aussi dans ce style esthétique et pur où le confort n’a pas été oublié avec une literie de qualité. J’ai aimé le contraste des couleurs entre le blanc, le gris et le beige de la pièce, puis l’éclairage tamisé et vif à la fois. Idem pour le fauteuil mauve, rappelant les coloris du lobby, et les coussins Fornasetti, apportant leur originalité à la chambre. Le minibar était offert pour cette catégorie de chambre et la section bureau disposait de tous les équipements technologiques utiles pour travailler, sans oublier le grand écran plat pour se divertir.

Sofitel Brussels Le LouiseSofitel Brussels Le Louise Sofitel Brussels Le Louise Sofitel Brussels Le Louise Sofitel Brussels Le Louise

Du côté de la salle de bain, une fenêtre s’ouvrait sur la chambre afin de laisser entrer davantage de lumière. Au choix, baignoire et/ou douche munie du système « Rainshower » avec les produits Hermès dans un univers encore une fois épuré et intimiste.

Sofitel Brussels Le Louise

À ne pas rater, l’excellent petit-déjeuner buffet servi dans le raffiné salon Rose avec une large baie vitrée donnant sur le jardin de l’établissement. Outre la belle sélection sucrée et salée, quelques originalités en prime comme la gaufre et le craquelin (pain brioché constellé de petites pépites de sucre) ; deux délicieuses spécialités belges que j’étais ravie de pouvoir goûter dès le matin.

Sofitel Brussels Le Louise Sofitel-Brussels7

Le Sofitel Brussels Le Louise prouve bien que modernité et style peuvent très bien se marier à chaleur et intimité. Une adresse chic à l’accueil personnalisé comme il s’en fait trop peu !

Sofitel Brussels Le Louise

Avenue de la Toison d’Or 40, 1050 Bruxelles, Belgique

Crédit photos : Une Porte Sur Deux Continents

20 Commentaires

  1. Quel lustre ! il est superbe.
    Désolée pour le peu de lecture de ces derniers jours. Je suis très prise par la formation (en stage actuellement + du travail à faire en rentrant), j’ai également les cadeaux de Noël à préparer et j’ai du courir partout chez les spécialistes car je me fais à nouveau opérer la semaine prochaine. Bon ça va s’arranger… 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Impressionnant n’est-ce pas ?
      Ça fait son petit effet quand on le voit en vrai.
      Pas de problèmes, les fins d’années sont toujours occupées !
      Encore une opération ma pauvre ? Au moins, tu seras tranquille pour Noël…
      Je pense à toi, bisous ♥

  2. Les « Sofitel » de par le monde sont un gage de qualité et de raffinement , je n’ai jamais été déçue. Ce lustre géant m’en rappelle un autre dont la machinerie d’alimentation ronflait et résonnait exagérément dans la chambre. Il fut éteint pour la nuit 🙂 Le décor de cet hôtel bruxellois me plaît beaucoup et l’évocation du craquelin me redonne envie d’un retour en Belgique:) Bonne journée Nathalie Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Idem pour moi. Très belle expérience également à Munich.
      Bisous et belle journée à toi aussi 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Le lustre et l’hôtel aussi qui compte quand même 169 chambres.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est justement pour ça qu’il faut continuer d’y aller. J’aime beaucoup ce pays et j’y retournerai c’est certain.

  3. Aaah notre fameux craquelin! Bien meilleur que nos gaufres… En tout cas, c’est mon opinion.
    Il est superbe cet hôtel, j’y avais brunché à une époque 😉

    • Une Porte Sur Deux Continents

      J’ai découvert à cette occasion et j’ai beaucoup aimé ! 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Et sa couleur est incroyable je trouve, entre l’améthyste et le bleu.
      Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Une belle extravagance ! 🙂
      Bises

  4. J’avais bookmarké cette page, curieuse de voir l’intérieur: superbe! Même à 45′ de chez moi, j’y passerais volontiers une nuit (ou deux)!
    Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Dès l’entrée, ce lustre donne le ton. Contente que tu aimes 🙂
      Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      J’adore découvrir de nouveaux endroits et ensuite les partager avec vous.
      Bisous