Autant il y a foule le jour, autant un calme enivrant y règne la nuit tombée. Salzbourg, ville de Mozart où dominent les monuments historiques, ne porte jamais aussi bien son surnom de joyau baroque quand le soleil cède sa place à la lune. Salzbourg la nuit ressemble à une cité de conte de fées. S’y balader est alors un vrai délice.

Salzburg la nuit

Dans la vieille ville de Salzbourg, les trésors architecturaux se dressent à chaque coin de rue. Dans un périmètre condensé se trouve un nombre incalculable d’édifices, d’ouvrages et d’œuvres d’art liés au riche passé de cette ville de légende. Si le jour, on peut les admirer dans toute leur splendeur, dès l’heure bleue ils deviennent surréels.

Salzbourg la nuit Salzbourg la nuit Salzbourg la nuit Salzbourg la nuitSalzbourg la nuit Salzbourg la nuit Salzbourg la nuit

Plus la soirée avance, plus le centre se vide et on peut enfin respirer. Les boutiques et les cafés sont fermés, les touristes ont regagné leurs hôtels. Comme pour Londres, Paris, Innsbruck et tant d’autres villes, la nuit tombée est devenu mon moment préféré pour flâner. C’est souvent dans ces instants que j’ai d’ailleurs eu le plus l’impression de les saisir; Salzbourg n’échappant pas à cette règle.

Salzbourg la nuit Salzbourg la nuit Salzbourg la nuit Salzbourg la nuit Salzbourg la nuit

J’ai dû sillonner le vieux centre au moins trois fois, lors de cette fin de soirée printanière, à la recherche de ce qui avait pu m’échapper durant le jour. Trop de distraction, trop de bruit quand le soleil brille pour vraiment voir Salzbourg comme il se doit. Mais la nuit tombée, c’est comme si elle se dévoilait réellement. Que ce soit dans l’une de ses petites ruelles romantiques éclairées à la lanterne, sur l’une de ses jolies places ou devant la Cathédrale, la magie opère partout.

Salzbourg la nuit Salzbourg la nuit Salzbourg la nuit Salzbourg la nuit Salzbourg la nuit Salzbourg la nuit

Un point de vue que j’ai particulièrement aimé ? Sur le bord de la rivière Salzach aux reflets féériques pour admirer la majestueuse forteresse Hohensalzburg, vieille de 900 ans. Notre imagination peut alors divaguer, jusqu’à entrevoir l’ombre de chevaliers et princesses au détour de ce grand château fort étonnamment bien conservé. Un régal pour les yeux et l’esprit ; doux rêves assurés pour le reste de la nuit.

Crédit photos : Une Porte Sur Deux Continents

22 Commentaires

  1. Merci pour cette vision nocturne de Salzbourg 🙂 C’est fou comme les détails sont plus visibles dans le calme revenu. J’avoue ne plus m’aventurer de nuit en ville, partant du principe que la ville ne dort jamais ! Tu viens de me prouver le contraire et en beauté 🙂 Belle semaine Nathalie Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      J’y vais toujours en couple et c’est sûr que toutes les villes ne sont pas aussi sécuritaires. À Salzbourg, une bonne ambiance règne, même tard, donc c’est rassurant pour se balader. Bisous et belle semaine à toi aussi 🙂

  2. Il y a fort longtemps que nous avons visité cette jolie ville et goûté les Mozartkugeln, produites par la confiserie Fürst sur l’une de vos photos (très ou même trop sucrées)… Même le cimetière est beau ! Vos photos nous donnent envie de revoir Salzburg, elle a du changer aussi…

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Oui, les fameuses boules Mozart ! 😉 Je compte vous préparer un billet sur le Salzbourg gourmand bientôt d’ailleurs…

  3. J’aime beaucoup quand tu nous proposes des photos de nuit… Tu arrives à capter un « quelque chose en plus »….

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Merci ! Contente que tu aimes 🙂

  4. Encore une ville que je ne connais pas mais que l’on dit charmante! Tes séduisantes visions de nuit le confirment:-)

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Une ville à visiter sans aucun doute, surtout cette année avec les 50 ans de The Sound of Music !

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Je ne manquerai pas aussi de vous la présenter de jour aussi d’ailleurs, même si j’affectionne particulièrement l’heure bleue.
      Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Oui, très peu, ça contraste avec le jour.
      Effectivement, la mode des cadenas d’amour n’est pas qu’à Paris…

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Au moment de Noël, ça doit être assez magique aussi.
      Bisous

  5. C’est une charmante ville… Mais cette manie des cadenas qui font ployer les rambardes des ponts, c’est vraiment une plaie!
    Une ville qui semble très calme le soir aussi, c’est Luxembourg.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      À Salzbourg, ils n’ont pas l’air de s’en plaindre, mais il faut dire qu’il y en a beaucoup moins qu’à Paris, par exemple.