La nature est reine au Québec et on s’en rend encore plus compte dans les merveilleux parcs nationaux de la province. L’un des plus connus est celui du Bic, à Rimouski dans le Bas-Saint-Laurent. Les amoureux de nature sauvage peuvent d’ailleurs y camper afin de jouir au maximum de ce cadre préservé. On peut aussi très bien parcourir ses sentiers tranquillement le temps d’une journée ou de quelques heures. L’un des incontournables à faire, splendide panorama à la clé, est celui menant au Pic Champlain.

Pic Champlain

De bonnes chaussures aux pieds, une tenue appropriée, un sac à dos contenant les essentiels (eau, collations, anti-moustique, trousse de secours, etc.) et c’est parti pour une randonnée ! Au quotidien, j’essaie toujours de libérer au moins une heure par jour pour marcher, alors avoir l’occasion de le faire dans un parc national, c’est pour moi le rêve. Marcher dans un parc urbain est certes agréable, mais incomparable à l’expérience d’une bonne randonnée dans un parc national du Québec.

Champignons au Pic Champlain

Ouvert à l’année, le parc national du Bic a une superficie totale de 33,2 km2. C’est un grand espace protégé correspondant au littoral sud de l’estuaire du Saint-Laurent. Ses paysages sont donc particulièrement à couper le souffle, dessinés par l’eau avec des massifs montagneux élevés et une riche faune et flore, en même temps fragile.

Pic Champlain

Plusieurs randonnées sont possibles au Bic, chacune mettant en lumière un secteur différent du parc. Celle menant au Pic Champlain (nommé en l’honneur de Samuel de Champlain) permet de l’admirer dans son ensemble grâce à une vue aérienne, non seulement du parc et du paysage appalachien, mais aussi de l’estuaire et ses îles. En montée graduelle, elle s’effectue en 2 heures aller-retour pour une longueur de 6 km et un degré de difficulté intermédiaire. En bonne marcheuse, j’ai tout de même ressenti le besoin à quelques reprises de faire une pause pour reprendre mon souffle (certains passages sont assez pentus), mais c’était pour encore plus mériter ce qui m’attendait par la suite.

Champignons au Pic Champlain Champignons au Pic Champlain

Déjà au bout de quelques mètres après avoir pénétré dans la forêt, le sentier se dévoile dans toute sa beauté. Au fil des grands arbres, on croise de magnifiques champignons colorés qui semblent tout droit sortis d’un conte de fées. Ça ne fait qu’inciter à avancer. Puis, au bout d’environ 1 heure de marche à un bon rythme, on arrive au sommet qui correspond au point culminant du parc national du Bic (346 m).

Champignons au Pic Champlain Pic-Champlain8

Du belvédère, le littoral découpé apparait finalement, saisissant de beauté. On devine une plage à gauche, sauvage comme le reste. L’Anse à l’Orignal, le Cap Caribou, le Cap Enragé… tout le parc se contemple depuis ce point de vue exceptionnel. Les couchers de soleil y sont, parait-il, également remarquables.

Pic ChamplainPic Champlain Pic Champlain Pic Champlain

Cette matinée-là, le fleuve était d’huile, rendant le paysage presque surréel. Un tel panorama se savoure longuement, avant de redescendre finalement, le corps et l’esprit bien imprégnés par ce lieu. À mettre absolument à votre itinéraire si vous comptez visiter le Bas-Saint-Laurent. Vous pouvez à ce sujet créer ici un voyage sur mesure au Canada afin de voir de vos propres yeux ce magnifique parc et les nombreuses autres merveilles du pays !

Pic Champlain Pic ChamplainPic Champlain Pic Champlain Pic Champlain

Plus d’informations :

-Stationnement Pic Champlain, depuis l’entrée de Cap-à-l’Orignal

-L’été, une navette mène aussi au Pic Champlain, mais c’est se priver d’une ascension mémorable

-Tarif individuel d’accès quotidien à un parc national (adulte): 8,50 $ / Carte annuelle : 42,50 $ (pour un parc), 76,50$ (tous)

Merci à Québec Maritime et Tourisme Québec de m’avoir permis de découvrir ce beau parc dans le cadre de mon road trip dans le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie.

Crédit photos : Une Porte Sur Deux Continents

22 Commentaires

  1. C’est splendide !!! Dommage que ce soit un peu loin pour y faire un saut de quelques jours 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Il faut prévoir au moins 10 jours à mon avis seulement pour parcourir le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, car les distances ne sont pas les mêmes qu’en France. Mais dépaysement assuré ! 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Ils sont incroyables, n’est-ce pas ?

  2. Quelles belles vues sur les lacs! J’adore la randonnée! Moins en automne/hiver sauf s’il fait bien sec (plus rare ici). J’en partagerai une bientôt 😉 Des bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est sur le fleuve Saint-Laurent en fait ! 😉 Oui, tu aimerais beaucoup j’en suis certaine. J’en ai fait 2 autres aussi dans ce parcs, sans compter les autres. Je vous en reparlerai. Bises 🙂

  3. Sublime! Ces paysages sont vraiment magnifiques! J’adore!
    Comme j’adore marcher, je me verrais bien faire une belle randonnée au Parc National du Bic!
    Merci Nathalie pour toutes ces belles idées de voyages!
    Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Tu serais comblée dans ce beau parc !
      Bisous 🙂

  4. C’est tout à fait le genre de balade dont je raffole! Surtout en ce début d’automne… ♥
    Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Les couleurs d’automne commençaient à faire leur apparition, mais plus le mois va avancer, plus ça doit être encore plus splendide.
      Bises

  5. L’automne est vraiment propice à ce genre de belle balade. Et quel panorama à l’arrivée ! Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      L’effort est récompensé.
      Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Cette eau bien bleue avec la forêt verte tranche si bien c’est vrai.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Je vous souhaite de venir le découvrir en vrai un jour.

  6. Quelle vue incroyable ! ça donne envie de se remettre à la randonnée dans un cadre pareil ! 🙂

  7. J’adore la randonnée, et tes photos me le rappellent à quel point ! Des vues et des paysages magnifiques…

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Merci Polina ! C’est un pur émerveillement d’en faire là-bas.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est en effet très recherché pour des moments de calme dans cet environnement serein.