Au moins 4 heures de route pour la rejoindre depuis la métropole, mais une fois qu’on y est, on ne regrette pas les quelque 400 km parcourus. Première escale de mon road trip dans le Québec maritime, Kamouraska est vantée comme étant l’un des plus beaux villages du Québec ; un classement amplement mérité !

Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent

Il y a le livre, le film, l’histoire, la réputation et puis le village, en vrai. Voir enfin de ses propres yeux cette perle du Bas-Saint-Laurent, fouler son sol de ses propres pieds, humer son air revigorant, contempler ses rives… une expérience incomparable à tout ce qu’on peut vivre par intermédiaires. Kamouraska, la fière, l’authentique, la sauvage, la raffinée. « Là où il y a jonc au bord de l’eau », disaient les Amérindiens de langue algonquienne à son sujet.

Kamouraska, perle du Bas-Saint-LaurentKamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent Kamouraska, perle du Bas-Saint-LaurentKamouraska, perle du Bas-Saint-LaurentKamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent Kamouraska, perle du Bas-Saint-LaurentKamouraska, perle du Bas-Saint-LaurentKamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent

Face au fleuve, elle l’épouse de ses côtes. Même en retrait, il n’est jamais bien loin, visible d’un peu partout. Mon premier réflexe fut de longer son rivage. S’y précipiter est un appel viscéral, une nécessité, une curiosité que l’on ne peut refouler. Le Saint-Laurent y est si beau et les maisons traditionnelles qui l’ont en ligne de mire ne peuvent rêver d’un meilleur panorama. Parfois calmes, parfois agitées, les eaux se retirent et se rabattent selon les marées. Un soir, les rochers se dévoilent. Le lendemain, ils sont engloutis. À la tombée du jour, le fleuve se marie si bien au ciel. Le spectacle est éclatant de beauté. Il a beau venter, risquer de pleuvoir, à Kamouraska, l’admirer est un must.

Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent

Coucher de soleil Kamouraska Coucher de soleil Kamouraska Coucher de soleil Kamouraska Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent

Mais pas que, car Kamouraska se vit et se goûte aussi. Joli refuge des gourmets, ce charmant village réunit plusieurs commerces qui font la joie des épicuriens, dont le Magasin Général et son comptoir gourmand, la Poissonnerie Lauzier, la Boulangerie Niemand et bien sûr, la Chocolaterie La Fée Gourmande, également auberge où j’ai eu le bonheur de séjourner (un billet entier sera dédié prochainement à ce gros coup de cœur).

Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent Kamouraska, perle du Bas-Saint-LaurentKamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent Magasin Général Kamouraska Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent

Concentrés sur la rue principale, les artisans et producteurs sont nombreux, sans oublier les lieux culturels et artistiques. Tout ça dans un même endroit, comptant seulement 600 âmes qui vivent. C’est dire la richesse de cette municipalité où les premiers colons s’établirent vers 1692. Idem pour la région du Kamouraska dont le village fait partie et qui en regroupe 16 autres répartis le long du littoral jusqu’à la lisière du plateau appalachien, comme Saint-Onésime-d’Ixworth où j’ai pu admirer son fameux pont couvert.

Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent

Parfait pour une visite à pied, Kamouraska regorge aussi de maisons ancestrales au charme fou. Bien coquettes et aux couleurs vives, elles ne manquent pas de détails qui attirent le regard. Qu’ils doivent être bien ceux qui y vivent ! On pourrait presque croire qu’ils se sont donné le mot pour surprendre les passants avec leurs jolies cabanes à oiseaux et leurs portails invitants. L’effet est réussi et on les envie d’habiter dans de si belles demeures au cœur d’un si beau village…

Kamouraska, perle du Bas-Saint-Laurent

Quelques bonnes adresses :

Boulangerie Niemand, 82, avenue Morel

Chocolaterie La Fée Gourmande, 167, avenue Morel

Magasin Général de Kamouraska, 98, avenue Morel

Poissonnerie Lauzier, 57, avenue Morel

Quai des Bulles, 66A, avenue Morel

Merci à Québec Maritime et Tourisme Québec de m’avoir permis de découvrir ce merveilleux village dans le cadre de mon road trip dans le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie.

Crédit photos : Une Porte Sur Deux Continents

30 Commentaires

  1. Les rives du St Laurent sont enchanteresses. Les maisons élégantes et colorées m’ont fait penser que vivre là était un vrai bonheur ! Merci pour ces photos qui me replongent dans mes souvenirs 🙂 Belle semaine Nathalie Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Je suis contente de t’avoir rappelé de bons souvenirs. En effet, je me verrais bien vivre là ! Bisous et belle semaine à toi aussi 🙂

  2. C’est un nom qui m’inspire toujours beaucoup de romantisme! Tes photos sont très belles et donnent vraiment envie d’y aller un jour 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents

      C’est vrai que rien que le nom fait rêver. Je te souhaite d’y aller un jour ! 🙂

  3. Ah j’y suis allée par hasard quand j’étais en stage en Ontario. Avec mon copain, on s’était arrêté par hasard et franchement on a adoré. On a mangé au Côté Est et franchement c’était l’un des mes restaurants que j’ai fait durant mes 6 mois au Canada. J’en garde un excellent souvenir.
    Et ce coucher de soleil 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Vous avez bien fait d’y aller ! 🙂

  4. Je découvre ce village dont je ne connaissais pas du tout le nom.
    C’est magnifique! J’adore! Je me vois bien m’y promener!
    Merci Nathalie pour ces superbes clichés!
    Très belle journée!
    Bises

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Tout le plaisir est pour moi !
      Ravie de te donner envie d’y aller !
      Bises et belle journée à toi aussi 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Sa réputation n’est pas usurpée.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Ça me fait plaisir ! 🙂
      Je note d’ailleurs « Quai des bulles » dans mes bonnes adresses.
      La Fée Gourmande propose leurs savons et shampoing comme produits d’accueil dans leur hôtel.
      Le savon au chocolat est à tester ! 🙂

  5. J’adore, c’est vraiment très beau avec ces maisons colorées dans un si beau paysage ! Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Ça doit un peu t’évoquer la Bretagne par certains côtés. Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Le Bas-Saint-Laurent est vraiment une très belle région du Québec longeant le fleuve.
      J’ai mis trop d’années avant d’y aller et maintenant, je ne pense qu’à y retourner !
      Bisous

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Il y a de cela en effet, mais aussi un caractère unique que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Et on y dort tellement bien. Le calme absolu.

  6. Quelles photos magnifiques! Cela fait rêver de s’y retrouver à nouveau et de le laisser bercer par le rythme du fleuve et charmer par les coloris si riches et variés… Merci!

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Merci Sophie ! 🙂 Je rêve aussi maintenant d’y retourner.

  7. C’est super joli !! j’aime beaucoup le style des maisons qui ne sont pas comme les notre. vraiment très chouette !!

  8. J’aime beaucoup quand tu nous parles de ton pays, Nathalie. Je n’y suis jamais allée et au vu de tes photos, la région a l’air magnifique. Merci pour la découverte.

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Ça tombe bien, car j’ai encore beaucoup à vous raconter sur ce beau road trip dans le Québec maritime. 🙂

    • Une Porte Sur Deux Continents

      Difficile de ne pas être sous le charme.
      Bises