Au pied des rapides de Chambly, sur le bord de la rivière Richelieu en Montérégie, se dresse l’un des plus importants vestiges de l’histoire militaire du XVII et XVIIIe siècles, au temps où le Québec faisait encore partie de l’espace colonial de la Nouvelle-France.

Bien avant l’arrivée de Jacques Cartier et les occupations française et britannique qui suivirent, la belle province constituait une terre amérindienne. Pendant que les peuples autochtones luttaient pour défendre leurs terres, ils étaient plusieurs à vouloir s’approprier le Nouveau Monde.

Que l’on soit amateur d’histoire et d’architecture militaire ou non, cette imposante fortification de pierre est là pour nous rappeler les moments clés de l’histoire de la Nouvelle-France.

Protégeant la Nouvelle-France d’une possible invasion britannique, le Fort-Chambly fut construit en 1711 et résista à de nombreuses épreuves au fil des années.

Ses expositions, réparties sur deux étages, relatent le rôle militaire du fort et présentent notamment des reliques de l’époque.

La vie de la garnison y est également reconstituée à travers diverses scènes…

Saviez-vous que les vêtements ornés de fourrures comme ce chapeau de castor étaient un grand luxe dans la France de Louis XIV ?

La vue depuis les meurtrières…

Inférieurs en nombre et équipés d’armes rudimentaires, les Iroquois n’avaient malheureusement aucune chance de remporter la bataille, malgré leur courage et leur acharnement à sauver leurs terres…

De magnifiques raquettes cris et huronne ainsi qu’un traineau amérindien du XVIIIe siècle…

Ce fascinant voyage en Nouvelle-France prend même vie à travers des animations costumées rigolotes (une personne est invitée à revêtir l’habit très encombrant du soldat !), des exercices militaires et une démonstration de tir de mousquet bien bruyante.

Chambly est une charmante ville champêtre à visiter en elle-même, surtout lors de la saison estivale où elle devient toute fleurie et où les activités ne manquent pas !

 

29 Commentaires

  1. As-tu visiter le Fort Lenox à St-Paul-de-l’Ile-aux-noix? Très intéressant aussi! De plus, il a été un camps pour réfugiés juifs allemand. Ça vaut la peine de monter à l’étage (visite de la baraque des officiers) pour aller visionner le petit film à l’ordinateur.

    C’est vrai que Chambly est aussi une ville qui vaut le détour! Avec ses écluses et ses petits restos!

    • Non, je n’ai pas encore eu la chance de visiter le Fort Lenox, mais tu me donnes envie et tu m’intrigues en même temps… 🙂 Oui, Chambly est une ville très agréable en elle-même, il suffit de traverser les embouteillages de Montréal et ensuite on y est quand même vite !

  2. Pingback: Cap sur la Montérégie au Québec